Pourquoi les glaçons collent ?

Les glaçons sont généralement utilisés pour rafraichir plusieurs types de boissons ou pour conserver les aliments. Il arrive cependant que l’on remarque qu’ils collent aux doigts lors de leur manipulation. Ce phénomène n’étant rien d’anormal, il convient toutefois de s’informer sur les raisons pour lesquelles les glaçons collent. Cela permet d'envisager les solutions efficaces pour pallier ce phénomène. Voici alors quelques explications apportées par les sciences à propos du sujet.

Les raisons au sujet des Glaçons qui collent aux doigts 

Avant tout, il convient de mentionner qu’il s’agit d’un phénomène qui répond à un principe scientifique. Il est bien connu de tous que, lorsque deux corps de températures différentes sont en contact il se produit une interaction thermique. Le même processus s’opère lorsque les glaçons se trouvent en liaison avec des corps chauds tels que les doigts. Certaines hypothèses scientifiques expliquent les raisons pour lesquelles celles-ci collent aux doigts. Les plus précises mettent en cause :

  • l’énergie transmise par les glaçons  supérieure à celle des doigts ;
  • l’état du doigt humide et les performances de la source froide ;
  • la pression exercée par les glaçons sur les doigts.

Chacune de ces hypothèses est basée sur un principe scientifique vérifié.

L’énergie transmise par les glaçons, supérieure à celle des doigts

Lors de l’échange thermique, il se produit une interaction chimique au cours de laquelle les deux corps en contact, échangent de l’énergie en vue de répondre aux conditions d’équilibre thermique. On assiste à une cession de la chaleur des doigts aux glaçons, de même qu’une communication de froid aux doigts. Le résultat qui s’ensuit constitue une infime quantité de liquide entre la surface du glaçon et celle de la peau du doigt, dû à la supériorité énergétique de la source froide. Il en résulte une uniformité énergétique, c’est-à-dire que le liquide produit, présent sur la peau du doigt se solidifie au contact permanent des glaçons. En raison de l’infériorité énergétique de la source chaude, que sont les doigts, ceux-ci refroidissent et se collent sous contrainte, aux glaçons.

L’état humide du doigt et la performance de la source froide

Selon cette hypothèse, lorsque le doigt est de nature frêle ou humide, il en résulte une solidification rapide au contact avec une source froide. Les échanges thermiques font que l’humidité se gèle très facilement. Plus singulièrement, lorsque les glaçons proviennent d’un congélateur performant. La source froide transforme en un rien de temps toute surface humide en glace. C’est pourquoi il est conseillé d’empêcher les enfants d’approcher leur langue des machines frigorifiques, car étant assez humides, elles se solidifieraient automatiquement.

La pression exercée par les glaçons sur les doigts

Un autre élément responsable de ce phénomène est la pression qu’exercent les glaçons sur les doigts. En effet, lorsque les deux éléments sont maintenus en contact, il en découle une augmentation de pression en défaveur des doigts. La pression exercée sur les doigts diminue la température de ces derniers de façon à la rendre conforme à celle des glaçons. Il se produit en premier lieu une liquéfaction, qui signifie que la surface du glaçon en contact avec le doigt se réchauffe. Ensuite, une association rapide des deux éléments s’observe lorsque le contact des doigts avec le glaçon est prolongé, d’où l’effet col.

Les astuces pour éviter l’effet col produit par les glaçons au cours de leur manipulation 

L’effet col est un processus normal qui représente une réponse à la manipulation d’éléments gelés. Toutefois, il existe certains moyens simples pour l’éviter et bénéficier d’une manipulation aisée.

L’utilisation d’eau gazeuse

Pour une utilisation simple et peu embarrassante des glaçons, une recette efficace est l’emploi d’eau gazeuse. Appliquée sur les glaçons, cette dernière diminue l’intensité d’attraction de ceux-ci et annihile leur pourvoir magnétique. Ainsi, ils offrent une aisance dans leur manipulation.

Pour l’utiliser, il est conseillé de la renverser sur les glaçons avant ou après leur mise dans une machine frigorifique.

L’utilisation de cubes congelables en plastiques

En l’absence de l’eau gazeuse, il est toujours possible de rafraichir une boisson sans pour autant se retrouver avec les doigts collés sur un glaçon. L’utilisation des cubes en plastiques congelables constitue une bonne alternative à l’utilisation des glaçons. Ces accessoires ont la capacité de refroidir les aliments sans trop les geler ni trop diminuer leur concentration. Contrairement aux morceaux de glace, ils n’augmenteront pas la quantité d’eau dans vos boissons.

L’utilisation d’un sac en plastique pour stocker les glaçons

Les sacs en plastique s’utilisent constamment pour décoller les produits congelés. Ils constituent des lieux de décongélation dans lesquels les glaçons sont stockés 3 à 5 minutes en vue de la réduction de leur capacité d’attraction. Ainsi, de telles solutions peuvent être utilisées pour pallier l’effet magnétique des glaces. Par ailleurs, si vous n’avez pas un sac plastique à portée de main, vous pouvez utiliser une pince à glaçons ou des fourchettes pour prendre les cubes.

Le caractère collant des glaçons est un phénomène normal dont les causes sont multiples, mais scientifiquement prouvées. La connaissance de ces différents facteurs facilite alors la possibilité d’envisager des solutions pour y remédier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *