Faut-il absolument une arrivée d’eau pour une machine à glaçons ?

Pour un établissement professionnel qui nécessite une utilisation de grande quantité de glaçons, l’acquisition d’une machine à glaçons professionnelle est la meilleure alternative. Ce type de machine professionnel permet une production importante de glaçons en peu de temps. Les différents types de machines à glaçons ne fonctionnent pas tous de la même manière. Il existe deux types de refroidissement pour ces machines : refroidissement à air et refroidissement à eau. Une machine qui refroidit par air agit sur la diminution de la température pour fabriquer des glaçons. Toutefois, le modèle à refroidissement à eau nécessite un approvisionnement en eau pour la fabrication de glaçons

Quel type de machine à glaçon a besoin d’une arrivée d’eau ?

Le principe de fonctionnement d’une machine à glaçons est de réfrigérer l’eau pour la transformer en glaçons en un minimum de temps. Cet appareil peut être à refroidissement à air ou à eau selon le choix de l’utilisateur. Ces deux procédés de fonctionnement se différencient par leur utilisation et leur système de fonctionnement. Une machine à glaçons qui fonctionne par un système de refroidissement à eau requiert l’installation d’une arrivée d’eau et d’un système d’évacuation. 

Le gaz sera refroidi par un cycle d’eau dans le condenseur. Le circuit de refroidissement consomme environ une capacité d’eau de 25 litres par jour. Le modèle de machine à glaçons de qualité est moins bruyante et propose différentes formes et tailles de glaçons. Le cycle de production des glaçons dans une machine professionnelle et performante se fait en quelques minutes. 

Quel type de machine n’a pas besoin d’une arrivée d’eau ?

eau-pour-une-machine-a-glacons

La machine à glaçons avec refroidissement à air abaisse la température du compresseur avec de l’air aspiré de l’extérieur. Le ventilateur situé sur le côté de la machine professionnelle permet de faire circuler l’air. Ainsi, le modèle n’a pas besoin d’une arrivée d’eau pour la fabrication des glaçons. En revanche, il est nécessaire qu’il n’y ait aucun autre appareil situé à proximité. 

Le problème avec une machine qui refroidit à l’air est sa forte dépendance à son environnement. En effet, les machines doivent être dégagées de tout appareil produisant de la chaleur pour que ce dernier fonctionne normalement. Dès que la température ambiante est de 32 °C, les performances de ces machines sont altérées. 

Comment fonctionne une machine à glaçon à refroidissement par eau ?

Le fonctionnement d’une machine à glaçons est simple. Il suffit de mettre en marche l’appareil, remplir le réservoir et de choisir les formes et les tailles de glaçons à produire. En revanche, il faut comprendre le processus de fabrication ou de production de glaçons par l’appareil. Pour comprendre ce phénomène de production de glaçons, ci-après une brève présentation des éléments qui composent la machine professionnelle :

  • Le réservoir d’eau
  • L’évaporateur frigorifique
  • Le moule 
  • Le bac 

Le réservoir d’eau

Le réservoir d’une machine à glaçons est la cuve qu’il faut remplir d’eau pour la fabrication des glaçons. Cette cuve varie en taille et en capacité (en litres) selon le modèle de l’appareil. L’eau sera injectée à l’intérieur du réservoir grâce à une arrivée d’eau traditionnelle. En ce qui concerne la production des glaçons de façon professionnelle, l’eau sera filtrée à l’aide d’un dispositif adéquat. 

L’évaporateur frigorifique

C’est à l’intérieur de ces tubes que le liquide frigorigène se propage. L’évaporateur a pour rôle de refroidir le liquide. 

Le moule

Cet élément se place sous l’évaporateur d’une machine à glaçons. Les formes et les tailles des glaçons sont en fonction de la moule.

Le bac de stockage

Certains modèles de machine à glaçons ne sont pas équipés de bac à glaçons intégré à l’appareil. Dans ce cas, il faut opter pour un bac réservoir de glaçons de la taille et la capacité correspondant à l’activité professionnelle. Un bac réservoir de glaçons peut contenir une grande quantité de produits. Il se place sous la machine à glaçons pour accueillir les glaçons à chaque fin de cycle. Comme dans le congélateur du frigo, les glaçons gardent leur qualité dans le bac grâce au système de refroidissement du dispositif.

Le refroidissement à eau

Le processus de refroidissement à eau d’une machine à glaçons est un processus basique pour la fabrication des glaçons. En effet, l’eau stockée dans le réservoir sera pompée et envoyée dans des gicleurs. Ces gicleurs seront disposés sous le moule de l’appareil et projettent l’eau vers le haut contre le moule. 

Le moule refroidi par l’évaporateur finit par solidifier l’eau et devient compact en prenant les tailles des glaçons voulues. En fin de congélation, la température d’évaporation avoisine les -25 °C. Ainsi, le thermostat de l’appareil est relevé à une température de glaçons -18 °C. Ceci actionnera une temporisation permettant la finition des glaçons. Quand la durée de la temporisation est atteinte, le cycle de démoulage de la glace est actionné par un déversement d’eau dans le moule. Une fois le cycle terminé, les glaçons atterrissent dans le bac réservoir de la machine. 

Comment installer l’appareil ?

meilleure-machine-a-glacons

Tout comme son utilisation et son principe de fonctionnement, l’installation d’une machine à glaçons est très simple : 

Pour une machine à glaçons à réservoir d’eau

  • Choisir l’emplacement de l’appareil ; 
  • brancher la machine ; 
  • remplir le réservoir d’eau ; 
  • sélectionner la taille et la forme de glaçons à produire ; 
  • mettre la machine à glaçons en marche ; 
  • attendre la fin du cycle de production pour que les glaçons tombent dans le bac.

Pour une machine nécessitant une arrivée d’eau :

  • Veiller à ce que l’emplacement de l’appareil soit parfaitement plane et à proximité d’une source d’eau courante ; 
  • installer les tuyaux pour l’arrivée et l’évacuation d’eau sur la face arrière de la machine ; 
  • raccorder la tuyauterie d’arrivée d’eau à un robinet d’eau courante ; 
  • relier celui de l’évacuation d’eau à la tuyauterie d’eau usée ; 
  • mettre la machine en marche ; 
  • les glaçons commenceront à tomber dans le bac prévu à cet effet au bout de quelques minutes.

Pour l’emplacement des machines à glaçons : 

Pour assurer la bonne aération des machines à glaçons, l’avant de l’appareil doit être complètement dégagé. Les trois côtés et le dessus de la machine de fabrication des glaçons peuvent être dissimulés. Toutefois, l’installation doit permettre de tirer la machine à glaçons vers l’avant pour l’entretien. 

Le choix d’une machine à glaçons se fait selon la quantité de production attendue avec l’appareil. Les restaurants, les bars et les snacks ont un besoin important de glaçons, l’utilisation d’une machine à glaçons professionnelle s’avère être indispensable pour ce type d’établissement. A arrivée d’eau ou sans, une machine à glace professionnelle a la capacité de produire une grande quantité de glaçons en quelques minutes seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *